Mélatonine somnifère naturel

Publié le par santealternative.over-blog.net

MELATONINE

Hormone sécrétée par la glande pinéale ou épiphyse. Ses propriétés chez l'homme sont encore mal connues. Elle aurait une action inhibitrice sur les divers facteurs déclenchant la sécrétion des hormones hypophysaires. Sa sécrétion est variable, d'autant plus forte que l'éclairement est faible. On lui prête diverses propriétés vis-à-vis des troubles du sommeil, des effets du décalage horaire, voire même du développement des tumeurs et du vieillissement.

L'hyperfonctionnement de l'épiphyse, soit la production excessive de mélatonine, cause la puberté précoce.

Selon une source peu sûre, la mélatonine serait une neurohormone. Il n'en est rien. Les seules neurohormones qui existent sont les IH/IF et RH/RF sécrétées par l'hypothalamus et libérées au niveau au niveau de l'hypophyse. Elles stimulent l'hypophyse (voir le système hypothalamo-hypophysaire) ou agissent directement sur des organes cibles. C'est la neurohormone (posthypophysaire) ou l'hormone (hypophysaire) MRF/MIF, sécrétée par la posthypophyse (donc neurohormone hypothalamique), qui stimule/inhibe la sécrétion de MSH hormone peptidique mélanostimuline au niveau de l'épiphyse. Ensuite l'épiphyse sécrète plus ou moins de mélatonine, qui est une simple hormone, vers le système nerveux du cerveau pour la régulation du rythme circadien. 

à suivre 

Dormela nut: http://www.dplantes.com/top-des-ventes/dormela-nut-melatonine.html

Publié dans Thérapeutique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article