Diabète et sport

Publié le par santealternative.over-blog.net

Il existe beaucoup de diabétiques sportifs pour maigrir (I) et beaucoup de diabétiques sportifs (II). Existe-t-il des sportifs devenus diabétiques (III) ?

 

B.I. Le diabétique qui veut compenser une alimentation grasse par le sport stocke ces lipides et ne les consomme pas du tout.

Il continue son traitement par insuline et a donc beaucoup d'insuline dans le sang. Cette présence d'insuline ne favorise pas l'utilisation des lipides par les muscles.

 

1. Que deviennent ces lipides ? Ils ne sont pas consommés par les muscles à cause de la présence d'insuline dans le sang. Ainsi ils auront plutôt tendance à rester dans le sang ou à être stockés dans le tissu adipeux.

Les lipides qui restent dans le sang finissent par causer des dépôts (dans les vaisseaux ou le coeur) qui favorisent les maladies cardio-vasculaires.

Les lipides qui sont stockés dans le tissu adipeux favorisent le surpoids.

 

2. Le sport peut causer momentanément une diminution de la glycémie à la seule condition que l'alimentation ne soit pas trop sucrée.

 

B.II. Le diabétique sportif sans alimentation grasse a du mal à diminuer sa glycémie.

Il continue son traitement par insuline et a donc beaucoup d'insuline dans le sang. Cette présence d'insuline ne favorise pas l'utilisation des lipides par les muscles.

 

1. De cette manière, les muscles utilisent plutôt le glucose. Ainsi le sport permet de diminuer sa glycémie au moment de l'effort.

 

2. L'alimentation n'est pas grasse donc il n'y a pas de risque de surpoids. Si le sport est trop intensif, il y a utilisation de quelques lipides stockés dans les cellules, ce qui peut éventuellement causer une très faible perte de poids.

 

3. Un sportif a plutôt tendance à consommer des produits sucrés au moment de l'effort ou juste après. Cette alimentation plus sucrée que la moyenne ne va pas l'aider à diminuer sa glycémie.

 

B.III. Il n'existe cependant pas de diabète causé par l'état de sportif.

 

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article