HTA nature

Publié le par santealternative.over-blog.net

En cours

1-Augmentation du volume sanguin (eau)

1 bis-sodium

2-Sang épaissi souillé par des déchets

3-Vasoconstriction

4-Perte d’élasticité des vaisseaux plaques d’athérome lipides

5-Bradycardie etc.

6-Régulation de la tension artérielle par le système neuro-sympathique

7-Eviter de trop préparer le lit de toutes les pathologies possibles et imaginables secondaires à une HTA

1.Augmentation du volume circulant dans les artères (eau)

Risque de dilatation des artères et des veines surtout chez une personne déjà obèse

1bis.Sodium

Même en cas de situation très grave, la suppression totale du sel est toujours dangereuse (hyponatrémie mortelle).

Le sel marin est plus utile que les sels médicamenteux de remplacement. Il faut en réduire l’usage et éviter de le cuire (pourquoi ?)

Aliments favorables : ail (a), citron (b), le riz (c), le persil (d), le cassis (e), la poire (f).

a.Ail et persil dans les plats cuisinés

Ail hypotenseur ?

b.Citron détoxifiant général donc aussi du sang pour commencer

c.Riz

glucides

d.

e.

f.

2.Sang épaissi par des déchets

La surcharge du sang en déchets peut causer un encrassement des veines.

2.1.Alimentation trop riche en lipides et protéines et glucides en quantité

Réforme de l’alimentation sans pour autant passer à un régime qui signifie installation dans la maladie sans jamais la guérir

2.2.Perte d’eau du sang, sang asséché, phyto

2.3.Déchets de source médicamenteuse parfois mais plutôt dans les organes ou cellules au bout d’un moment

2.4.Reins

2.4.1.Les reins filtrent trop bien avec alimentation très riche

Patient jeune

2.4.2.Les reins insuffisants ne filtrent pas bien, pas du tout ou plus du tout

a.Patient trop vieux

b.Dialyse

c.Néphropathie

c1.Lésion rénale

-

c2.

2.5.Intestins encombrés porosité de la paroi intestinale

Dans ce cas, contribution à une élévation anormale de la tension

Première mesure : évacuation

3.

4.Artères durcies

Certains patients arrivent à un âge convenable

en partie grâce à cette hypertension.

5.Bradycardie etc.

6.Régulation de la tension artérielle par le système nerveux

7.Essentiellement : éviter l’IDM mortel avant 60 ans actuellement

Actuellement on commence à traiter une HTA mineure au premier infarctus non mortel

Symptômes

Un simple mal de tête revenant périodiquement est le signe de la présence d’une HTA épisodique ou mineure.

(Des étourdissements, des pertes d’équilibre, des vertiges sont le signe d’une hypotension ou faiblesse du cœur.)

Troubles visuels : mouches volantes (a), filets lumineux (b), parfois interruption passagère de la vision amaurose (c)

Troubles de l’irrigation sanguine de l’œil : ischémie ou au contraire HTA rétinienne, rétine, chiasma optique (D/G), nerf optique, cortex

a.

b.

c.

Palpitations, battements ressentis dans les artères, essoufflements non justifiés, sensation d’oppression, parfois angoisse.

Compression des tempes, bourdonnements d’oreille, refroidissement des extrémités, phénomène dit des « doigts morts »

Crampes

Mictions plus abondantes la nuit

(Fléchissement des défenses ? Période de fatigue ?)

Phytothérapie

Evolution

Avec l’HTA, des accidents peuvent survenir, notamment des ruptures de vaisseaux. Au niveau du cerveau ou du cœur les conséquences sont sérieuses.

Mesures de précaution afin de prévenir de tels accidents : bain de pieds décoction de vigne rouge, tous les jours (deux fois par jour si nécessaire), pendant 15 à 20 min chaque fois. Puis réduire la fréquence dès amélioration, en en conservant deux par semaine.

Faire baisser la tension oculaire est plus utile que diminuer les maux de tête.

L’hypertension a rapidement des conséquences sur la vue, c’est pourquoi le moindre trouble de la vue peut être un symptôme d’HTA. Le rétablissement d’une circulation normale a presque toujours une influence heureuse sur la vue. Une dérivation accélératrice du sang est possible par le recours à des bains de pieds (vigne rouge à bouillir pendant un quart d’heure) une ou deux fois/j pendant 15 à 20 mn.

 

Publié dans Thérapeutique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article